récitation


récitation

récitation [ resitasjɔ̃ ] n. f.
• 1530; « récit » XIVe; lat. recitatio
1La récitation de : action, manière de réciter (qqch.). Récitation d'une leçon. « la longue récitation de toutes les formules de respect qu'il savait par cœur » (Stendhal).
2Absolt Exercice scolaire qui consiste à réciter un texte littéraire appris par cœur. Le texte qui est l'objet de cet exercice. Apprendre une récitation (poésie ou passage en prose).

récitation nom féminin (latin recitatio, de recitare, lire à haute voix) Action, manière de réciter ce qu'on sait, ce qu'on a appris par cœur : La récitation des leçons. Texte littéraire, poésie que les élèves doivent apprendre par cœur et réciter de mémoire ; exercice scolaire correspondant. ● récitation (difficultés) nom féminin (latin recitatio, de recitare, lire à haute voix) Sens et emploi Au sens de « texte littéraire récité par cœur », le mot relève du domaine scolaire : leur instituteur leur a donné une récitation à apprendre pour la semaine prochaine ; savoir sa récitation. Recommandation Éviter le pléonasme réciter une récitation ; dire ou écrire : réciter un texte, un poème, une poésie.

récitation
n. f.
d1./d Action de réciter.
d2./d Texte littéraire, poème qu'un écolier doit apprendre par coeur.

⇒RÉCITATION, subst. fém.
A. — Action, fait de réciter des paroles, un texte. Récitation mécanique, monotone, répétitive. On supprime bientôt la récitation, pour se borner à l'expression mimique (COMTE, Catéch. posit., 1852, p. 226). Sur chaque arbre, les étiquettes alternent. « L'allée de tilleuls que Flaubert appelait: Mon gueuloir » ou « allée de tilleuls sous laquelle Flaubert soumettait son style à l'épreuve de la récitation » (BARRÈS, Cahiers, t. 7, 1908, p. 16).
Récitation de qqc. Récitation du chapelet, d'une litanie, d'un psaume; récitation de l'office. Ce gâteau mangé au milieu de la récitation des prières, en présence et sous les yeux des divinités domestiques, est ce qui fait l'union sainte de l'époux et de l'épouse (FUSTEL DE COUL., Cité antique, 1864, p. 50).
Récitation de qqn. Hymnes par moments chantées tout haut, qui succédaient à la récitation murmurée du prêtre (SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 2, 1834, p. 22). Pendant quelques minutes, on n'entendit plus que la récitation confuse des acteurs (ZOLA, Nana, 1880, p. 1324).
B. — Exercice scolaire consistant à dire de mémoire une leçon, un texte appris par cœur. Leçon, prix de récitation. Quelle stupeur pour moi d'entendre ces récitations de rosa, la rose, de amo, amas, amavi, amatis, dont je ne comprenais en aucune manière le sens (BARRÈS, Cahiers, t. 1, 1896, p. 19). Quand nous partions, la classe terminée, que le bruit de ruche s'éteignait avec les récitations, le quartier sentait venir la fin du jour (PESQUIDOUX, Livre raison, 1928, p. 74).
P. méton. Texte littéraire, poème que les élèves doivent réciter par cœur. Cahier de récitations; apprendre, savoir, dire sa récitation. Pauline, qui avait entendu avec surprise cette étrange récitation, demanda à son père et à sa tante comment ils avaient pu apprendre par cœur ce morceau de prose, et pourquoi ils le récitaient comme une litanie (A. FRANCE, Putois, 1904, p. 56).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1392 « récit » (EUSTACHE DESCHAMPS, I, 172 ds T.-L.); 2. 1530 « action de dire de mémoire » (PALSGR., p. 261); 3. 1768 « action de réciter la musique » (ROUSSEAU). Empr. au lat. recitatio « action de lire à haute voix, lecture »; « lecture (faite par un auteur) »; « lecture publique », dér. de recitare, v. réciter. Fréq. abs. littér.:133.

récitation [ʀesitɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1530; « récit », fin XIVe; recitation « énumération », XIVe; lat. recitatio, de recitare. → Réciter.
1 La récitation de, une récitation, action, manière de réciter (2.) des paroles, un texte. || La simple récitation machinale de formules (→ Prière, cit. 3). || Récitation d'une leçon.
1 La réponse de Sorel ne fut d'abord que la longue récitation de toutes les formules de respect qu'il savait par cœur.
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, IV.
2 (…) pendant quelques minutes, on n'entendit plus que la récitation confuse des acteurs. Ils indiquaient à peine les gestes. Ils gardaient une voix blanche pour ne pas se fatiguer.
Zola, Nana, IX.
2 (Après 1850). Absolt. Exercice scolaire qui consiste à réciter un texte littéraire appris par cœur (→ Poseur, cit. 2). || Composition de récitation.Le texte qui est l'objet de cet exercice. (Dans l'enseignement secondaire, on disait leçon de texte). || Apprendre une, sa récitation (poésie ou passage en prose). || Cahier de récitations.
3 La leçon de récitation lui faisait apprendre le Clairon de Déroulède, des pages de l'Année terrible.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. I, XV, p. 164.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • recitation — late 15c., from O.Fr. récitation (14c.) or directly from L. recitationem, noun of action from recitare (see RECITE (Cf. recite)). Meaning repetition of a prepared lesson is first recorded 1770, Amer.Eng …   Etymology dictionary

  • Recitation — Rec i*ta tion (r[e^]s [i^]*t[=a] sh[u^]n), n. [L. recitatio: cf. F. r[ e]citation. See {Recite}.] 1. The act of reciting; rehearsal; repetition of words or sentences. Hammond. [1913 Webster] 2. The delivery before an audience of something… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • recitation — index declamation, declaration, delineation, disclosure (act of disclosing), discourse, instruction (teaching), mention ( …   Law dictionary

  • recitation — [n] reading to audience address, appeal, declaiming, delivery, discourse, discoursing, discussion, exercise, holding forth, lecture, monologue, narrating, narration, oration, passage, performance, piece, playing, proclamation, recital, recounting …   New thesaurus

  • recitation — [res΄ə tā′shən] n. [L recitatio] 1. a reciting, as of facts, events, etc.; recital 2. a) a saying aloud in public of something memorized b) a piece of prose or verse memorized for this ☆ 3. a) a reciting by pupils of ans …   English World dictionary

  • Recitation — A recitation is a presentation made by a student to demonstrate knowledge of a subject or to provide instruction to others. In some academic institutions the term is used for a presentation by a teaching assistant (TA) or instructor, under the… …   Wikipedia

  • recitation — [[t]re̱sɪte͟ɪʃ(ə)n[/t]] recitations 1) N VAR When someone does a recitation, they say aloud a piece of poetry or other writing that they have learned. The transmission began with a recitation from the Koran. 2) N COUNT: oft N of n A recitation of …   English dictionary

  • récitation — (ré si ta sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. Action de réciter. •   La récitation des leçons est ce qui demande le moins de temps, parce que c est où il y a le moins à profiter pour les écoliers, ROLLIN Traité des Ét. liv. VI, part. 2, 5.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • recitation — I (New American Roget s College Thesaurus) n. declamation, elocution; recital, lesson. See speech. II (Roget s IV) n. 1. [The act of reciting] Syn. delivery, speaking, playing, narrating, reading, recounting, declaiming, discoursing,… …   English dictionary for students

  • RÉCITATION — n. f. Action de réciter, de prononcer un texte qu’on sait par coeur, en prenant un ton moins élevé que celui de la déclamation, et plus élevé que le ton de la simple lecture. Il se dit aussi de l’Action de dire de mémoire un texte qu’on avait… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)